Claire Bazin, la leçon de (ma) vie

Claire Bazin, la leçon de (ma) vie

Quand la toute première fois je découvris Claire Bazin, ce fut lorsque Sonia Barkallah projeta un sujet présentant son itinéraire tout à fait singulier, pour ne pas dire exceptionnel, lors des « 2èmes rencontres internationales sur les expériences de mort imminente« .

Le témoignage de Claire, une histoire bouleversante, m’a complètement ému. D’une paix d’âme toute particulière, elle crevait l’écran. La lumière qu’elle dégageait m’a atteint au plus profond de mon être. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, j’en ai encore les frissons. L’attitude de Claire en ces circonstances est une leçon de vie.

Elle était là sur le plateau du Palais des Congrès de Marseille. Avec le Dr Olivier Chambon et Sonia Barkallah, elle participait au débat :

« Comment parler de la mort aux enfants et aux ados ? »

Touchée depuis peu par la perte brutale de Pierre, l’amour de sa vie, le monde de l’enfance et du deuil s’impose aujourd’hui à Claire comme une évidence.

Durant son interview, j’ai été entièrement magnétisé et absorbé par Claire sans pouvoir décrocher un mot. Durant cet entretien, j’ai ressentit quelque chose d’indescriptible que je ne pouvais pas soupçonner…

A votre tour, écrivez-moi dans les commentaires votre ressenti en écoutant Claire maintenant !

Lina H. Wiegel, Angélique et moi-même remercions Claire Bazin pour sa disponibilité et remercions Sonia Barkallah pour l’avoir invitée.

Le chemin de l'Amour - Marie-Lou et ClaudeLa rencontre avec Claire me donne l’envie de partager ce livre :

PÉRIPLE VERS LA PAIX INTÉRIEURE

Le chemin de l’Amour – Marie-Lou et Claude
Périple vers la paix intérieure, le chemin de l’amour est le récit poignant d’une libération intérieure, après un long détour au pays de l’égarement et de la souffrance. L’auteure ouvre le livre de ses souvenirs – acceptant blessure et vulnérabilité – pour parvenir à la guérison spirituelle qui conduit à la liberté et l’authenticité.

Vous trouverez ce livre chez LibreEntreprise (cliquez ici)

© Bruno Forand

Related posts:

6 réflexions au sujet de « Claire Bazin, la leçon de (ma) vie »

  1. Le coeur est la seule porte qui permette l’accès à la vie, à la mort et à la connaissance de ces choses. J’ai partagé avec claire de nombreux moments au cours de la maladie de pierre et encore espère que ce que nous avons traversé soit utile pour tous; Son épreuve servira le collectif à bien des niveaux car les graines semées en elles ont poussé et commence à donner des fruits. Elle a du courage et aujourd’hui incarne sa lumière…Puisse t elle être suivie et entendue.
    Dommage que le cadre du film et de l interview soit si froid.

    • Bonjour Rose Isabelle,

      Merci ton riche commentaire.

      Claire est en chemin pour réaliser de belles choses, c’est une certitude et une conviction qu’elle porte en elle.
      Aujourd’hui, Claire s’entoure pour progresser dans son beau projet car nous sommes tous concernés.
      Peut-être aurons-nous l’occasion de nous rencontrer autour d’elle ?

      Pour le cadre de cette interview, les loges du palais des congrès de Marseille sont très fonctionnelles, c’est un de mes regrets bien sûr.
      J’ai promis à Claire « un café, un portrait » dans un cadre nettement plus conviviale. Nous le ferons indéniablement et ce sera l’occasion de parler très certainement de ses avancés dans son très beau projet.

      Mille fois merci, Rose Isabelle
      Bruno

  2. Je suis d’accord avec Claire Bazin ; les enfants sont reliés avec les autres plans et c’est bien eux qui peuvent enseigner aux adultes une certaine philosophie de la vie. Ma fille est arrivée dans ma vie à un moment ou je ne croyais pas être capable d’aimer ; c’est elle qui m’a montré le chemin. Il faut savoir écouter et voir ! Nos enfants arrivent sur cette terre encore reliés à l’autre monde et font l’expérience de la matérialité et de la densité ; nous sommes là pour les aider à faire ces expériences et eux en échange nous aident parfois à faire l’expérience de la spiritualité si nous savons mettre de côté nos principes de supériorité bien erronés ! Les difficultés que nous rencontrons dans nos vies sont là pour nous faire avancer. Il ne tient qu’à notre libre arbitre d’avancer ou de rester planté devant l’obstacle. Cela peut prendre un certain temps mais c’est en restant ouvert aux autres que nous pouvons franchir l’étape plus rapidement. Malgré sa peine et sa souffrance cette dame a pu comprendre que le choix ne tenait qu’à elle de faire quelque chose de positif avec cette expérience douloureuse. Nos joies et nos malheurs sont là pour compléter notre apprentissage et plus nous avançons plus nous apprenons. Claire a fait un témoignage sincère et touchant et démontre ainsi que malgré la perte de nos êtres chers nous pouvons nous relever tout en continuant de les aimer mais aussi se servir de ces épreuves pour aider ceux qui en ont besoin. Bravo ! elle est sur le chemin et éclaire ceux qui la suivent…

  3. Quelle belle entrevue toute en douceur. Bravo à Claire et bon succès pour tous ses projets. Je crois que les enfants nous apprennent beaucoup, reste à prendre le temps de les écouter. Les thèmes reliés à la mort sont encore très tabous, plus il y aura de co-créateurs qui en parleront avec les petits et les grands, mieux se porteront les sociétés dans lesquelles nous vivons. En parler résorbe bien des maux. Bonne journée Bruno!

  4. Bonjour,

    Pour Claire ses enfants et tous ceux qui ont perdus un être cher…

    Mon frère à décider de quitter ce monde le 26 septembre 2005 après avoir cherché en vainc pendant 5 ans des réponses à ces questions, c’était un suicide existentielle.

    Je communique avec les autres plans d’existence et le jour de son enterrement je voulais écrire un poème pour lui mais je n’y arrivais pas et je lui ai demandé de m’aider pour le faire, et les mots sont venus tout seul et voilà ce que mon frère m’a dicté, ce poème s’appelle l’endroit magique et en entendant Claire parler mon frère m’a dit publie ce poème c’est mon cadeau pour elle et ces enfants donc je le fais…

    L’ENDROIT MAGIQUE.

    Mon frère est maintenant dans cet endroit magique
    qu’il a cherché sur terre sans pouvoir le trouver
    là-bas on y écoute les plus belles musiques
    on y trouve cet amour qui ne finit jamais.
    il m’a dit à l’oreille essaye de les aider
    ma femme, ma fille tous ceux qu’ici bas j’ai aimé
    papa, maman, Brigitte et toute la parenté
    tous ceux qui sont ici si durs à consoler.
    Tu me connais, tu sais, je devais partir le premier
    pour pouvoir préparer la meilleur place pour eux
    quand je les reverrais
    et puis ici tu sais j’ai plus de possibilités
    beaucoup plus de moyens pour pouvoir les aider
    sur terre j’étais vraiment beaucoup trop limité
    avec ma trop grande sensibilité
    que j’essayais tant bien que mal de cacher
    parler de mes problèmes, ah non j’ai ma fierté
    et toutes ces tentations, souvent si mal gérées
    et si mal digérées
    je voulais donner plus, c’était pas suffisant
    j’avais de l’ambition, je voulais voir plus grand
    Maintenant j’ai un amour illimité à vous donner
    il suffit juste de me parler et de me demander
    ce que vous désirez
    je ferais tout ce que je peux pour pouvoir l’exaucer
    et je suis de parole, mais ça vous le savez
    avec l’aide de Dieu, je peux tout désormais
    et vous comblez enfin comme je le souhaitais
    je suis si prêt de vous, si prêt si vous saviez
    la mort n’est rien d’autre, qu’un tunnel à passer
    un passage, un chemin qui mène un peu plus loin
    juste à un autre endroit, merveilleux celui là
    c’est un endroit magique, venez m’y retrouver
    quand vous devrez bien sur, je ne suis pas pressé
    puisque vous êtes en moi maintenant à jamais
    Aujourd’hui et demain et pour l’éternité

    Ma sœur m’a demandé pour écrire ce poème
    de trouver les mots justes pour dire que je vous aime.

    A tous je vous souhaite le meilleur et une merveilleuse vie, et parler avec ceux qui vous ont quittés ils sont toujours là, juste ailleurs.

    Très belle journée Joëlle.

  5. Le temps a passé, les enfants ont grandi et Claire a réussi à maintenir l’harmonie et l’équilibre dans l’Amour, le Respect, le Partage.

    Moi qui la connais bien et qui collabore avec elle à des projets que nous avons construits et que nous développons ensemble, je peux vous confirmer que le chemin dont elle parlait lors de cette rencontre est celui qu’elle suit avec courage et confiance.

    Aucune perte ne ressemble à une autre, tous les deuils sont des expériences uniques, mais comme dit Claire Bazin Cipriani, c’est une occasion de croissance, une opportunité de transformation que la vie soudain propose. C’est difficile, dur et douloureux, certes, mais faire d’une souffrance une graine de vie, voilà l’objectif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>