Pia Petersen, « je devais vivre ma vie pour écrire ! »

Pia Petersen, Chatelet à Paris 2012Pia Petersen est un roman à elle seule ! Quand j’ai croisé son nom dans les amis Facebook d’une de mes anciennes relations professionnelles, j’ai été tout de suite « scotché ».

Rien que le prénom et le nom étaient déjà prometteurs, de surcroit, un écrivain. Les deux respiraient déjà l’exotisme dont je suis si friand par ailleurs. Elle est danoise vous vous en doutez.

Mais c’est en poussant ma curiosité un peu plus loin que mon sentiment premier se révéla être juste. En lisant la biographie de Pia, je ne pouvais pas passer à côté de cette « baroudeuse » de la vie sans lui proposer une interview. A ce moment précis, je n’étais pas prêt car j’avais à faire à « un ECRIVAIN », bien réelle.

Après trois mois de ruminations, j’ai finalement pris mon courage à deux mains pour oser demander un entretien à celle qui avait écrit plusieurs ouvrages et avait sur son site internet une revue de presse qui m’impressionna. Pia me fit cet immense honneur !

Je vous propose de la découvrir.

A sept ans, Pia avait déjà un rêve bien ancré en elle.

  »… je m’arrangeais pour avoir un genre de toit sur la tête. »

  »… j’avais reçu un héritage. Et comme c’était pas de l’argent que j’avais moi gagné de part mon travail, je voulais l’investir dans quelque chose de vivant… »

  »… pendant cinq ans, j’avais eu refus sur refus. »

  »… Je ne me suis pas marié. Donc ce n’est pas le mariage qui est ma raison d’être. »

  »… même ayant une douleur, c’est la vie. Et puis je suis même, à ces moments là, amoureuse, follement amoureuse de la vie ! … C’est quand même essentiel … « 

Le site de Pia Petersen, http://piapetersen.net

un écrivain un vrai de Pia PetersenJe vous présente le dernier ouvrage de Pia Petersen :

UN ECRIVAIN UN VRAI
Par Pia Petersen

Un écrivain, un vrai, c’est le titre de l’émission de téléréalité dont Gary Montaigu a accepté d’être la vedette. Une équipe télé s’est installée chez lui et le filme en permanence ; au fil de rendez-vous quotidiens, les téléspectateurs sont invités à intervenir sur l’intrigue de son roman en cours. Auteur populaire et reconnu par ses pairs, Gary est au faîte de sa carrière. S’il s’est prêté au jeu, c’est par ambition mais aussi par amour sincère de la littérature, dans la conviction que la petite lucarne a le pouvoir d’inoculer le virus de la lecture dans tous les foyers.

Vous trouverez ce livre chez Actes Sud

© Bruno Forand

Eben Alexander, « La preuve du Paradis »

Eben Alexander Marseille 2013Lorsque la première fois, j’ai réellement entendu parlé d’Eben Alexander, c’est lorsque je suis allé chercher Lilou Macé à l’aéroport de Marseille. Elle avait son livre « LA PREUVE DU PARADIS » dans ses mains. Lilou m’a tout de suite dit : « Bruno, tu dois absolument le lire ! »
Elle a ajouté : « J’interviewerai Eben demain, ça sera génial. »

A ce moment là, je ne pensais pas une seule seconde à interviewer qui que ce soit durant « Les 2èmes rencontres internationales sur les Expériences de Mort Imminente », événement auquel nous allions assisté, Lilou, moi et tant d’autres.

Jour J, samedi 10 mars, milieu de matinée, les attachés de Presse, Martine et Bernard Deloupy me disent : « Bruno, tu peut interviewer Eben Alexander dans une heure par contre tu as un quart d’heure ! » J’hésite un instant, ce n’était pas dans mes plans. Un flash me ramène à deux jours auparavant avec Lilou dans la voiture me brandissant son livre… « C’est une heureuse occasion. Et puis Lina H. Wiegel parle très bien l’anglais pour être l’interprète de la circonstance » pensais-je. Je rétorque à Bernard : « Ok, je prend ! »

Lina et moi, nous attendons dans la loge. Une femme, Angélique, arrive pratiquement derrière nous et recherche Jeffrey Long pour l’interviewer. Nous entamons la conversation et l’échange va bon train. Puis nous voilà tous les trois associés pour réaliser l’interview du fameux Docteur Eben Alexander, neurochirurgien témoin d’une EMI (NDE), auteur du best seller du moment de l’autre côté de l’Atlantique !

« La preuve du Paradis » est le récit du voyage de conscience du Dr Eben Alexander pendant son coma, au cours duquel il dit avoir rencontré une source divine aimante…

Il faut dire que tout s’est déroulé dans l’instant sans se poser de question… un pure moment de bonheur pour les quatre protagonistes dans cette loge étroite du Palais des Congrès de Marseille.

Lina H. Wiegel, Angélique et moi-même remercions Jocelin Morisson pour avoir traduit cette interview et remercions Sonia Barkallah pour avoir invité Eben Alexander.

Voyage d'un neurochirurgien dans l'après-vie...« LA PREUVE DU PARADIS »« Voyage d’un neurochirurgien dans l’après-vie… »

Eben Alexander

« L’expérience de mort imminente du Dr Eben Alexander est l’histoire la plus fantastique que j’aie entendue depuis 40 ans que j’étudie ce phénomène. Cet homme est la preuve vivante de l’existence de l’après-vie » Raymond A. Moody

Vous trouverez ce livre chez l’éditeur Guy Trédaniel.
Traduit de l’anglais par Jocelin Morisson

© Bruno Forand

Sylvette Aiguier, « experiencer » artiste peintre NDE

Experiencer NDE EMI, Sylvette Aiguier, artiste peintreSylvette Aiguier m’a ému par son parcours de vie et son expérience de mort imminente.

Voilà quelques mots de ce que Sylvette m’a écrit pour se présenter, il n’y a rien à ajouter hormis que de l’écouter dans les vidéos plus bas…

« Arret respiratoire total : pas de douleur, souvenir d’une chute puis d’une réparation par la lumière, six paliers de couleur différente, avec à chaque fois retour au premier, une lumière vivante d’AMOUR TOTAL qui parle au coeur et qui se diffuse et qui répare tout, pour arriver au septième palier qui est un palet de cristal : toutes les couleurs !

MAGIQUE puis retour à la première lumière, première marche et obligation de revenir sur la terre. Je n ai pas retrouvé de lien filial terrestre, aucun et pourtant tous je les ai reconnus ! … »

Sylvette s’est libérée petit à petit… son interview l’a aussi aidé en ce sens.

Pour un confort optimum de la lecture de la vidéo, lancez-la, interrompez-la aussitôt et relancez-la lorsque la barre grise est arrivée au bout.




Sylvette Aiguier était également présente sur les « 2èmes rencontres des expériences de mort imminente », les 9 et 10 mars à Marseille, où j’ai eu le plaisir de la retrouver.

La rencontre avec Sylvette me donne l’envie de partager ce livre :

PÉRIPLE VERS LA PAIX INTÉRIEURE
Le chemin de l’Amour – Marie-Lou et Claude

Périple vers la paix intérieure, le chemin de l’amour est le récit poignant d’une libération intérieure, après un long détour au pays de l’égarement et de la souffrance. L’auteure ouvre le livre de ses souvenirs – acceptant blessure et vulnérabilité – pour parvenir à la guérison spirituelle qui conduit à la liberté et l’authenticité.

Vous trouverez ce livre chez LibreEntreprise (cliquez ici)

© Bruno Forand